Jeudi 26 mai 2022
Masques et fantaisies
Superbe florilège de musiques élizabethaines pour le théâtre
Music for the Eyes

Vers l’an 1600, la musique à la cour anglaise se voit en rivale de spectacles florentins et des ballets de cour français, et les imite consciencieusement. Les décors et les costumes de ces fêtes sont somptueux, il faut entendre et aussi voir, c’est largement une « musique pour les yeux ». On entend et aussi on danse, la chorégraphie est élégante. On ne chante sans doute pas. Le présent CD ne contient que des pièces instrumentales, vingt-et-une en tout, d’une très grande variété. Il y a des danses, du genre pavane ou gaillarde, des fancies (fantaisies pour violes), avec des sonorités de violon, de luth, de flûte à bec dans divers registres, de cornet, de percussion. Il y a même une Tempête, sans oublier ce genre typiquement anglais, le « masque » : la musique a alors un rôle fondamental au théâtre, ce dont témoignent les pièces de Shakespeare. Les compositeurs, quand il sont identifiées, ne comptent par parmi les plus connus de l’époque. William Byrd est là, mais pas Orlando Gibbons, et font leur apparition un John Hilton ou encore un William Brade : on nous dit à leur sujet tout ce qu’il faut. Certains morceaux sont relativement simples, d’autres d’une écriture recherchée, certains ont des titres évocateurs, la plupart sont décrits et commentés de près dans le texte de présentation. Une belle et « scientifique » réalisation.
Marc Vignal

Airs anonymes et de William Byrd, Anthony Holborne, John Hilton, William Brade, Hugh Ashton
Concerto Scirocco
Direction musicale : Giulia Genini
1 CD Arcana A523 (Outhere)
1 h 04 min

mis en ligne le vendredi 13 mai 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.