Mardi 15 octobre 2019
Maelstrom rageur
Un Schubert à la hussarde, par Pablo Heras-Casado
Symphonies n° 3 et 4

Le jeune Espagnol Pablo Heras-Casado, chef tous terrains, de Boccherini à Nino Rota, est à son affaire avec le moderne Orchestra of St Luke (New York), dont il est le chef principal, comme avec Freiburger Barockorchester. C’est ce dernier qu’il dirige dans les 3ème et 4ème Symphonies de Schubert, la « Rossinienne » et la « Tragique » : deux visages du compositeur fasciné par les abîmes beethovéniens dans une Vienne férue d’opéra italien. L’orchestre, bondissant par nature, y est-il pour quelque chose ? Les ombres de Rossini comme de Beethoven disparaissent dans un maelstrom rageur, une course forcenée, monotone à force d’être systématique, qui n’épargne même pas la somptueuse introduction lente de la « Tragique », portail du romantisme musical. Un Schubert de notre époque, dira-t-on, mordant à belles dents dans une vie qu’il pressent courte, authentique par le style et moderne par l’intention. C’est oublier que chez le compositeur du Voyage d’hiver, la violence et le mal-être coexistent toujours avec une infinie douceur. 
François Lafon

Symphonies n° 3 et 4
Freiburger Barockorchester
Direction musicale : Pablo Heras-Casado
1 CD Harmonia Mundi HMC 902154
54 min

mis en ligne le samedi 9 novembre 2013

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.