Dimanche 26 mai 2019
Le temps ne fait rien à l’affaire
Magnifique programme Vivaldi de Cecilia Bartoli
Cecilia Bartoli – Antonio Vivaldi

Vingt ans après l’album Vivaldi qui triompha dans le monde entier et fit d’elle une diva assoluta, Cecilia Bartoli replonge dans l’univers du foisonnant Vénitien. Est-ce avec une pointe de nostalgie, comme celle qui animait Berthe Sylva lorsqu’elle chantait « On n’a pas tous les jours vingt ans » ? Certainement pas. Le temps semble n’avoir pas de prise sur la mezzo qui offre ici l’un de ses plus beaux enregistrements, dont la sobriété et l’élégance de la pochette, qui tranchent avec les précédentes, annoncent la tendance. Certes, elle se laisse parfois aller à quelques vocalises turbulentes (l’Ensemble Matheus qui, pourtant, aime les saccades reste très mesuré), mais c’est la loi du genre, et les nombreuses mélodies en demi-teinte qui constituent l’essentiel du programme montrent l’étendue de son talent : comme dans le Sol da te, mio dolce amor extrait d’Orlando furioso, où elle dialogue merveilleusement avec la flûte, elle joue avec subtilité de la nuance et de l’émotion, chaque air apporte son lot de surprise, avec un phrasé d'une douceur et d'une délicatesse exceptionnelles.
Gérard Pangon

Airs extraits de Agrippo, Orlando furioso, Il Giustino, La Silvia, Ottone in villa, La verità in cimento, Andromeda liberata, Tito Manlio, Catone in Utica
Cecilia Bartoli (mezzo-soprano)
Ensemble Matheus
Direction musicale : Jean-Christophe Spinosi
1 CD Decca 483 4475
59 min

mis en ligne le mercredi 13 février 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.