Vendredi 18 octobre 2019
Le prix s’oublie, la qualité reste
Promotion d’orgue à Monaco
Les Grandes orgues de la cathédrale de Monaco

Olivier Vernet est un homme franc. En signant ce double-CD, il n’en cache pas l’objet promotionnel sous d’obscurs projets artistiques. Il s’agit bien ici de célébrer la restauration, par la Maison Thomas, de l’Orgue de la cathédrale Notre-Dame-Immaculée de Monaco, son pédalier, ses quatre claviers, les 77 jeux réels, les 5198 (?) tuyaux, ses sommiers aux soupapes en cèdre, son combinateur électrique à séquenceur de la dernière génération, son buffet lumineux en plexiglas (car la musique est polychromie), le million d’euros annoncé au départ, l’inauguration en grande pompe les 9 et 11 décembre 2011… Le programme, qui n’est malheureusement pas celui de l’inauguration, est entièrement conçu pour flatter la bête : de Grigny, Bach, Déodat de Séverac, Alexandre Guilmant (professeur du précédent), Jehan Allain, Duruflé, Denis Bédard… Et peu importent les œuvres, que le livret ignore, ou les compositeurs, tout autant passés sous silence. Tout ce qui sort de ce monstre de plus de trente tonnes, capable de jouer même si l’organiste n’est pas à la console, n’est que légèreté, clarté et transparence. Pour ceux que cela intéresse, un appel à dons est ouvert pour l’orgue de chœur : entre 30 et 200 euros pour l’un des 1164 tuyaux. " Le prix s’oublie, la qualité reste," laissait tomber Bastien dans Les Tontons Flingueurs en louchant sur un tuyau d’un tout autre calibre. La vérité de cette répartie mythique est avérée une fois encore.
Albéric Lagier

Œuvres de Grigny , Bach, Guilmant, Ibert, Duruflé, Litaize, Bédard, Alain, Hanff, Séverac
Olivier Vernet (orgue)
2 CD Ligia (2012)
2 h 16 min

mis en ligne le dimanche 8 juillet 2012

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.