Mardi 19 mars 2019
Le prince du demi-ton
La somme sacrée de Gesualdo par La Compagnia del Madrigale
Responsoria – 1611

Quelques mois après la célébration (presque inaperçue) des 400 ans de la mort de Carlo Gesualdo, voici maintenant l’intégrale de ses Responsoria, écrites en 1611 pour les offices religieux des jeudi, vendredi et samedi de la Semaine Sainte. Historiquement, rien n’indique dans quelles conditions elles ont été créées, mais elles le furent très probablement dans une chapelle privée. L’interprétation de La Compagnia del Madrigale, constituée de six chanteurs, en accentue donc le caractère intimiste, comme elle le faisait déjà des madrigaux dans son sublime album paru il y a un an. Cette version insiste ainsi sur la proximité des Responsoria avec le madrigal en incluant des madrigaux spirituels d’autres compositeurs ce qui permet, par la même occasion, de goûter d’autant mieux aux arcanes chromatiques de Carlo Gesualdo. Tout se joue, chez lui, dans le demi-ton, dans les choix d’intervalles inattendus, comme dans les respirations et les silences qui laissent l’auditeur s’insérer, s’investir, dans la lamentation elle-même. Nul doute que cette somme s’adresse plutôt aux « gesualdistes » convaincus, capables de plonger trois heures durant au cœur de cette œuvre unique.
Gérard Pangon

Responsoria et alia ad Officium Hebdomadæ Sanctæ spectantia – Madrigaux de Giovanni de Macque, Luzzasco Luzzaschi, Luca Marenzio, Pietro Vinci
La Compagnia del Madrigale
3 CD Glossa GCD 922803
3 h 06 min

mis en ligne le samedi 10 mai 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.