Mercredi 16 octobre 2019
Le pourquoi du comment
Plus cantatrice qu’interprète, Krassimira Stoyanova tente le vérisme
Verismo

Entre « La mariée est trop belle » et « La plus belle voix du monde ne peut donner que ce qu’elle a », la Bulgare Krassimira Stoyanova mène une carrière de premier plan (elle est Kammersängerin de l’Opéra de Vienne) sans atteindre au statut de diva planétaire, alors même que l’on déplore la rareté des grandes voix dévolues au répertoire italien. Faisant suite, déjà chez Orfeo, à un récital Verdi mettant en avant ses qualités, ce « Verismo » - dans le sillage de l’album homonyme de la plus célèbre Anna Netrebko – explique le pourquoi du comment : timbre somptueux, autorité naturelle, style adéquat, mais aussi expression conventionnelle et incapacité à caractériser un personnage, qu’elle campe une  tragédienne flamboyante (Adriana Lecouvreur de Cilea), une esclave sacrifiée (Liu dans Turandot), une aristocrate héroïque (Andrea Chénier de Giordano) ou une amoureuse suicidaire (La Wally de Catalani). Les lyricophiles hédonistes eux-mêmes en seront pour leurs frais, quelques attaques problématiques et aigus hasardeux - facilement réparables pourtant dans un enregistrement de studio comme celui-ci – entachant le chant melliflue de la cantatrice. Orchestre de la Radio de Munich soigné mais sans atmosphère particulière sous la baguette de Pavel Baleff. 
François Lafon

Airs tirés d’ouvrages de Giacomo Puccini (Manon Lescaut, Turandot, Madama Butterfly, Suor Angelica, Edgar, Tosca), Francesco Cilea (Adriana Lecouvreur) , Pietro Mascagni (L’amico Fritz, Lodoletta), Alfredo Catalani (La Wally), Umberto Giordano (Andrea Ché
Krassimira Stoyanova (soprano), Russi Nikoff (baryton)
Orchestre de la Radio de Munich
Direction musicale : Pavel Baleff
1 CD Orfeo C 899 171 A
1 h 06 min

mis en ligne le samedi 8 avril 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.