Mardi 19 mars 2019
Le piano mis à nu
Murray Perahia dévoile Brahms
Brahms - Handel variations op. 24, Rhapsodies op. 79, Piano Pieces op. 118 & 119

Pour l’instrument qui était le sien, Brahms a laissé des oeuvres souvent difficiles (et pas uniquement pour l’interprète) mais peu payantes : au contraire d’un Liszt, il joue rarement le séducteur ou le funambule quand il se met au piano. Avec ce disque Murray Perahia montre ce qui se cache derrière ce voile pudique, des très savantes Variations sur un thème de Haendel jusqu’aux ultimes pièces de l’opus 118 et 119, testament du compositeur, en passant par les impétueuses Rhapsodies op. 79. Murray Perahia est souvent le désespoir de ses fans : un parcours erratique, de longues absences dues à des problèmes avec ses mains, des enregistrements parfois décevants… Ce n’est pas le cas de ce Brahms, son meilleur disque depuis bien longtemps : écrasantes pour d’autres, sous les doigts du pianiste américain ces pages coulent avec un naturel confondant. Avec ce son toujours aussi plein et robuste et sa technique raffinée, Murray Perahai est même l’interprète idéal d’un compositeur qu’il prend par le juste milieu : ni intello ni démonstratif, son Brahms rayonne. Pas un détail qui ne soit pas mis en valeur dans les Variations sur un thème de Haendel, pas une nuance qui ne soit pas justifiée dans les deux Rhapsodies op. 79 qui débordent d’une énergie conquérante. Et si vous croyez encore que Brahms n’était qu’un vieux barbu, écoutez cette interprétation enthousiaste de l’opus 118 et 119.
Pablo Galonce

Variations sur un thème de Hadnel op. 24 ; Deux Rhapsoies op; 79; Six pièces pour piano op. 11 ; Quatre pièces pour piano op. 119
Murray Perahia (piano)
1 CD Sony 88697788782
1h 18 min

mis en ligne le lundi 7 mars 2011

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.