Mardi 19 novembre 2019
Le bon tempo
Un Haydn aux accents justes par Le Concert d'Anvers
Joseph Haydn - Piano Concerto in D major, Symphonies Nos. 80 & 81

Avant les six Parisiennes, les symphonies de Haydn ne sont jamais conçues en groupe, sauf très rares exceptions. C’est le cas de la trilogie 79-81, composée (juste avant les Parisiennes) en 1783-1784 à l’intention d’éditeurs de Paris et de Vienne : Haydn mentionne ces trois symphonies dans une lettre d’octobre 1784 à l’éditeur parisien Boyer (pas Nademann). La Symphonie en ré mineur n°80 est une œuvre d’humeur changeante, assez instable. Son Allegro spiritoso initial débute dramatiquement, mais intervient un thème conclusif à allure de ländler populaire, qu’on retrouvera dans les tonalités et aux moments les plus inattendus. Autre contraste avec le trio du Menuet, fondé sur une mélodie grégorienne pour la Semaine Sainte, et les syncopes du finale risquent à tout instant de lui faire perdre l’équilibre. La Symphonie en sol majeur n°81 est au contraire très positive de ton. Ces deux symphonies, bien que ne comptant pas parmi les plus célèbres de Haydn, ont été assez souvent enregistrées, même hors des intégrales. Ces nouvelles versions tiennent le haut du pavé, à côté de celles, assez anciennes, de l’Orchestre de chambre Orpheus (DG). Les tempos, les accents et les nuances sont justes, les reprises sont observées seulement quand il le  faut. On regrette presque que ne nous soit pas offerte une troisième symphonie, malgré la réussite également du célèbre concerto pour pianoforte en ré, de peu antérieur à nos symphonies. On notera dans la cadence du finale une fugitive allusion à la fantaisie KV 397 de Mozart.
Marc Vignal
 

Symphonies n°80 et 81 ; Concerto pour pianoforte Hob.XVIII.11
Lucas Blondeel (pianoforte)
Le Concert d’Anvers
Direction musicale : Bart Van Reyn
1 CD Fuga Libera FUG 755 (Outhere)
1 h 03 min

mis en ligne le mercredi 23 octobre 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.