Jeudi 17 octobre 2019
La magie envolée
A Lucerne, Andris Nelsons s’embourbe dans Brahms
Serenade No. 2 - Alto Rhapsody - Symphony No. 2

Ce beau programme Brahms, enregistré pendant l’édition 2014 du Festival de Lucerne, aurait dû être dirigé par Claudio Abbado, et, après sa disparition quelques mois plus tôt, c'est Andris Nelsons qui a eu la difficile tâche de le remplacer. Bon nombre de musiciens qui avaient joué avec Abbado à Lucerne sont toujours là (Wolfram Christ à l’alto, Jacques Zoon à la flûte, Clemens Hagen au violoncelle, pour ne citer qu’eux) mais on est ici bien loin de la magie sonore que le maître italien obtenait de cet « orchestre de solistes ». Certes, dans la Deuxième sérénade les interventions des bois sont splendides mais Nelsons s’efforce d’assombrir (surtout dans le mouvement lent) une œuvre qui demande plus de lumière et une main plus légère. Dans la très discrète Rhapsodie pour alto il se dégage peu d’émotion, malgré une Sara Mingardo qui ne se ménage pas. La Deuxième symphonie est prise à une vitesse léthargique : dans le premier mouvement le tempo semble s’étirer de plus en plus pour terminer dans une coda qui devient totalement inarticulée, et les trois autres mouvements alternent entre moments de pure contemplation et explosions soudaines, mais sans qu’on y trouve vraiment le lien dans cette succession de passages. Visuellement le choc est aussi rude entre les deux chefs et la mimique très expressive (et parfois agaçante) de Nelsons fait presque regretter la réserve aristocratique des gestes d’Abbado.
Gérard Pangon 

Sérénade n° 2 en la majeur op. 16 - Rhapsodie pour alto avec choeur d’hommes et orchestre op. 53 - Symphonie n° 2 en ré majeur op. 73
Sara Mingardo (alto)
Chœur de la Radio bavaroise, Lucerne Festival Orchestra
Direction musicale : Andris Nelsons
Réalisation : Michael Beyer
1 DVD Accentus Music ACC 20325
1 h 49 min

mis en ligne le samedi 25 juillet 2015

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.