Mercredi 20 mars 2019
La magie du contrepoint
Monteverdi rend hommage à ses prédecesseurs Palestrina et Gombert
Missa in Illo Tempore

1610 est une date clé dans la musique religieuse de Monteverdi. Cette année-là, il publie les Vêpres de la Vierge et la Missa in Illo Tempore (Messe en ce temps-là). Si la première est résolument tournée vers l’avenir, ouvrant la voie à d’autres chefs d’œuvres dont le Messie de Haendel et les Passions de Bach, la seconde est, comme son titre l'indique, un tribut magistral à Palestrina et au stile antico. Comme cela pouvait être l’usage à l’époque et encore aujourd’hui, elle est ici entrecoupée d’autres pièces liturgiques, trois œuvres récemment exhumées que l’on entend donc en première mondiale (Salve Regina, Regina Coeli et Cantate Domino). Cet hommage à la période mantouane de Monteverdi se poursuit avec des œuvres de Giaches de Wert, qui officia lui aussi à Mantoue jusqu’au milieu des années 1590. Quant à l'Illo Tempore composé 70 ans auparavant par Nicolas Gombert, autre auteur flamand, il servit à Monteverdi de source pour les thèmes de sa messe : ce "temps-là" prend ainsi un double sens intrigant. Un bel et émouvant programme, pour lequel l’ensemble Odecathon - qui a enregistré ces œuvres à Mantoue même, dans la basilique Santa Barbara - réussit un heureux mariage entre le savoir et les qualités d’interprètes. La magie contrapunctique fonctionne, servie par une prise de son elle aussi de haute qualité.
Albéric Lagier

Monteverdi : Missa in Illo Tempore, Salve Regina, Regina Coeli, Cantate Domino - de Wert : Fantaisie pour orgue, Vox in Rama, Ascendente Jesu, Adesto dolori meo - Gombert : In illo tempore loquente Jesu
Ensemble Odhecaton
Direction musicale : Paolo da Col
1 CD Ricercar RIC 322
1 h 04 min

mis en ligne le mardi 6 mars 2012

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.