Vendredi 18 octobre 2019
Jugement dernier
L’Orchestre National de Lille à l’épreuve de Mahler
Symphony n° 2 Résurrection

L’Orchestre National de Lille tourne la première page de son histoire : après 40 ans de travail avec son fondateur, Jean-Claude Casadesus, la phalange du Nord vient de trouver un nouveau directeur musical, Alexandre Bloch, qui aura la difficile tâche de succéder à une figure hautement charismatique. Pour cet enregistrement, témoignage d’une relation qui n’a pas manqué de réussites, Mahler est un choix risqué. Dans le texte de présentation, Jean-Claude Casadesus revient sur son amour inconditionnel pour le compositeur, découvert à 19 ans, et les longues années d’attente avant de pouvoir diriger ses symphonies. Il insiste avec raison sur les difficultés techniques de ces œuvres que révèlent sans pitié les faiblesses d’un orchestre. Enregistrée sur le vif (avec une prise de son qui ne tire pas tout le profit de l’acoustique améliorée du Nouveau Siècle de Lille) cette « Résurrection » n’est pas toujours très flatteuse pour l’ONL : l’ensemble se désagrège à plusieurs moments, les cuivres sont loin de se montrer toujours exemplaires et les cordes manquent de l’énergie nécessaire. Le chef lui-même n’est pas sans faute : si le premier mouvement est plutôt réussi, les effets d’un goût douteux gâtent l’andante et le scherzo est souvent plus brutal que bourru. L’orchestre est trop en difficulté dans l’apocalyptique final (pas aidé certes par la prise de son, qui rate les effets « hors scène » indispensables) pour que l’on puisse croire en effet au miracle. Pas la version idéale, certes, mais difficile de refuser à ce disque une indéniable valeur sentimentale. 
Gérard Pangon

Symphony n° 2 "Résurrection"
Olena Tokar (soprano), Hermine Haselböck (mezzo-soprano)
Chœur Philharmonique Tchèque de Brono, Orchestre National de Lille
Direction musicale : Jean-Claude Casadesus
2 CD Evidence EVCD027
1 h 24 min

mis en ligne le dimanche 11 décembre 2016

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.