Jeudi 8 décembre 2022
Jouer des coudes pour se faire entendre
Les Parisiennes de Haydn au milieu d'un catalogue pléthorique
Complete Paris symphonies n° 82 - 87

Les Symphonies parisiennes de l‘Orchestre de chambre de Paris affrontent une rude concurrence. Depuis Leonard Bernstein dans les années 1960, les versions d’ensemble ont été nombreuses, dans le cadre ou non d’une intégrale des symphonies, et les versions isolées, surtout de La Reine (n°85) et de La Poule (n°83), n’ont jamais manqué. Les versions de l’Orchestre de chambre de Paris ne sont pas sans mérites. L’ordre de numérotation des six symphonies n’a rien à voir avec celui de composition (1785-1786), et l’ordre dans lequel elles se succèdent ici est sui generis. La première est La Poule (n°83), et on est pris par l’élan et le dramatisme de son Allegro spiritoso initial. Le Menuet est joué rapidement, comme les cinq autres, avec cependant dans la 86ème un sentiment de précipitation. Son trio central (celui de la 83ème) est quelque peu ralenti, ce dont on ne se plaint pas. La n°87 est traitée de la même  façon ou presque, avec un Adagio recevant tout son dû : c’est elle qui domine l’album. On apprécie la mélancolie des variations des 84ème et 85ème (La Reine). Dans la conclusion de l’Allegretto de L'Ours (n°82), on se permet quelques accélérations, heureusement tout à fait en situation. Les trios sont séparés des menuets proprement dits par des silences parfois assez gênants, et celui de la n°84, bref et qui pourrait marquer un temps d’arrêt, se déroule à une vitesse folle faisant sursauter, d’autant plus regrettable que le reste de l’œuvre est fort réussi : dans un concert à la rigueur, pas sur CD. Réalisation à connaître, pas un premier choix.
Marc Vignal

Les six symphonies parisiennes n°82-87
Orchestre de chambre de Paris
Direction musicale : Douglas Boyd
2 CD NoMadMusic NMM078
2 h 17 min

mis en ligne le vendredi 1 janvier 2021

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.