Mercredi 14 novembre 2018
Jakub céleste
Un sacré premier CD solo de Jakub J. Orlinski
Anima Sacra

Son apparition dans Erismena (Cavalli) à Aix en Provence en juin 2017, puis, un mois plus tard, dans une vidéo aux 2,2 millions de vues l’ont propulsé en quelques jours au zénith de la musique baroque. Mais, pour paraphraser Audiard, c’est curieux, chez les contre-ténors, ce besoin de poser à moitié nu : après Théophile Alexandre (voir ici), Jakub Jozef Orlinski éprouve le besoin de s’effeuiller en couverture comme pour attirer le chaland. Sans raison, puisque le talent vocal suffit, dans un cas comme dans l’autre. Pour ce premier CD solo, Jakub J. Orlinski a puisé dans des pièces sacrées inédites de la première moitié du 18ème siècle à travers l’Europe de compositeurs réputés (Zelenka, Hasse, Durante) et d’autres qui le sont moins (Nicola Fago, Domenico Sarro et quelques autres). Au-delà du sacré, c’est le céleste que le contre-ténor veut atteindre. Et il y parvient : avec sa voix claire et lumineuse, sa diction parfaite, son expressivité sans manière, l’ampleur et l’homogénéité chaleureuse de sa tessiture, et une virtuosité enjouée, il tutoie le ciel tout autant que l’auditeur, dans ce CD plein de belles surprises et autres beautés qui n’en sont pas, dont l’accompagnement raffiné de l’Ensemble Il Pomo d’Oro, ici dirigé par Maxim Emelyanychev. A parier que même les plus réfractaires aux contre-tenors (et/ou aux airs sacrés) pourraient réviser leur jugement.
Albéric Lagier

Airs sacrés de Durante, Hasse, Heinichen, Fago, Feo, Sarro, Schiassi, Terradellas, Zelenka
Jakub Jozef Orlinski (contre-ténor)
Il Pomo d'Oro
Direction musicale : Maxim Emelyanychev
1 CD Erato 9029563374
1 h 16 min

mis en ligne le mercredi 7 novembre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.