Dimanche 26 mai 2019
Haute école
Daniil Trifonov rend une excellente copie des Etudes de Liszt
Transcendental

Pour être consacré comme le nouveau prodige russe du piano, il fallait à Daniil Trifonov s’attaquer enfin à Liszt, le maître-étalon de la virtuosité romantique. Il le fait avec un programme qui ne manque pas d’originalité : réunir tous les Etudes du compositeur pour un double CD consacré à la dimension didactique (pour des élèves de très haut niveau) de Liszt. Pleins de dangers, les douze Etudes d’exécution transcendante semblent ne pas avoir de secrets pour lui, ce qui ne veut pas dire qu’il soit transparent. La technique de haut vol n’est jamais prise en défaut, mais ce qui surprend le plus dans cette interprétation est la liberté apparente avec laquelle le pianiste trouve des solutions aux défis posés par ces pages : fulgurant (« Mazeppa »), enivrant (« Wilde Jagd »), captivant (« Harmonies du soir »), il réussit à se distinguer même d’un Lazar Berman ou un Claudio Arrau, pour ne citer que deux interprètes classiques du cycle. Dans le deuxième CD Trifonov a encore assez d’énergie pour jouer avec la même éblouissante facilité les « Rondes de lutins » (Deux études de concert) ou « La Campanella », le plus connu des six Grandes Etudes de Paganini (dont les cinq autres méritent par ailleurs que l’on s’y intéresse). L’œuvre de Liszt est vaste, Trifonov a de quoi encore nous surprendre.
Pablo Galonce  

Etudes d'exécution transcendante S 139 - Deux Etudes de concert S 145 - Trois Etudes de concert S 144 - Grandes Etudes de Paganini S 141
Daniil Trifonov (piano)
2 CD Deutsche Grammophon 479 5529
1 h 58 min

mis en ligne le lundi 2 janvier 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.