Vendredi 18 octobre 2019
Gros plan sur un phénomène (DVD)
Gustavo Dudamel met Los Angeles en émoi
Los Angeles Philharmonic : The Inaugural Concert

Des affiche, des banderoles, des enseignes lumineuses (« Bienvenido Gustavo ! »), dix-huit mille spectateurs pour l’entendre diriger à l’Hollywood Bowl : avec le Philharmonique de Los Angeles, dont il est devenu directeur à vingt-huit ans, le prodige Dudamel continue à mettre les foules en émoi. Pluie de confettis à la fin de son concert inaugural, le 9 octobre dernier, au Walt Disney Hall. Au programme : City Noir, une grande pièce orchestrale en trois parties de John Adams, tout juste nommé « président artistique » de l’orchestre, et la Symphonie « Titan » de Mahler. Hystérie ambiante mise à part, qu’entend-on, que voit-on ? D’abord un orchestre motivé, flatté par Adams dans son hommage à Los Angeles, « bande son d’un film (noir) qui n’existe pas », traversée de solos de jazz et de grandes plages extatiques, le tout très musique américaine héritée de Barber, Copland et Bernstein. Avec Mahler, le chef se mesure aux plus grands. Là aussi, il appuie les nuances, accentue les contrastes, recherche la jubilation. La « Titan » explose quand il le faut, grince quand elle le doit et ricane quand c’est prévu. Inutile d’y chercher la nostalgie viennoise, ni la distance désenchantée. C’est probablement ce premier degré qui transporte les foules : on pense à Lang Lang, l’autre phénomène de ce début de siècle. Dans dix ans, dans vingt ans, Dudamel aura peut-être creusé tout cela, et emmené son public avec lui (on peut toujours rêver). Pour l’instant, il est incomparable, au sens premier du terme. Le jour où l’on pourra le comparer à ses aînés, ou même à ses pairs, il aura vraiment gagné.
François Lafon

John Adams : City Noir – Gustav Mahler : Symphonie n° 1 « Titan »
Los Angeles Philharmonic
Direction musicale : Gustavo Dudamel
Réalisation : Brian Large
1 DVD Deutsche Grammophon 073 4531
1 h 43 min

mis en ligne le mercredi 5 mai 2010

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.