Lundi 14 octobre 2019
Franck reste au Purgatoire
Bertrand Chamayou en quête de couleurs
Prélude, choral et fugue – Les Djinns – Prélude, aria et final – Variations Symphoniques – Prélude, fugue et Variation

Oublié par Berlioz, Gounod et Massenet, le piano doit une fière chandelle à César Franck, ce Belge influencé par l’Allemagne, qui deviendra un symbole du romantisme français. Le style de Franck est lyrique, empreint de quelque chose de sacré que l’on doit sans doute aux années qu’il a passées à la tribune d’orgue de l’Eglise Sainte-Clotilde. Bertrand Chamayou continue, avec ce disque, à élargir son répertoire, déjà très varié, mais il peine à rendre ses couleurs à la musique de ce compositeur dont le nom est souvent synonyme d’austérité. On s’ennuie dans les trois pièces pour piano seul - même dans le justement célèbre Prélude, choral et fugue - et les Variations Symphoniques, jadis cheval de bataille de nombreux pianistes, donnent l’impression d’un méli-mélo dans lequel le piano et l’orchestre, pourtant dirigé avec précision par Stéphane Denève, semblent ne jamais se rencontrer. C’est, de manière inattendue, dans Les Djinns, un poème symphonique avec piano disparu des programmes, que l’on découvre soudain la texture spirituelle et mystérieuse qui est la marque du dernier Franck. Pour la dernière pièce (Prélude, fugue et variation), le choix de la version originale avec piano et harmonium est audacieux ; on la connaît habituellement dans sa transcription pour orgue seul : même si elle a tenté le grand organiste Olivier Latry, le résultat n’est pas très heureux.
Katchi Sinna

Prélude, choral et fugue – Les Djinns – Prélude, aria et final – Variations Symphoniques – Prélude, fugue et Variation
Bertrand Chamayou (piano), Olivier Latry (harmonium
Royal Scottish national orchestra
Direction musicale : Stéphane Denève
1 CD Naïve V 5208 (2010)
1 h 13min

mis en ligne le samedi 13 mars 2010

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.