Mercredi 23 octobre 2019
Festival d'Aix-en-Provence 1
Les mille Endormis, salutaire subterfuge
Les mille Endormis

Création de l’année au 71ème festival d’Aix-en-Provence (premier du nouveau directeur Pierre Audi) : Les mille Endormis d’Adam Maor (musique) et Yonatan Levy (livret et mise en scène). Israéliens vs Palestiniens, sujet de tous les dangers pour cet opéra de chambre en hébreu dont il n’est pas sûr qu’il soit jamais représenté en Israël, œuvre d’un compositeur naguère emprisonné pour avoir refusé de faire son service militaire. Salutaire subterfuge : échapper au réalisme (que la scène déteste autant que l’écran l’aime) par le fantastique, et au militantisme par l’humour. « Tous les enfants sont mignons quand ils dorment, et tous les terroristes endormis sont des enfants » déclare le Premier Ministre israélien aux prises avec mille prisonniers palestiniens en pleine grève de la faim, décidant de les anesthésier jusqu’à ce que l’affaire se calme, mais découvrant que les mille Endormis infiltrent les rêves d’enfants israéliens, lesquels se mettent à parler arabe dans leur sommeil. Une « taupe » bilingue est envoyée dans le monde des rêves pour infiltrer la « cellule terroriste des rêveurs lucides », … et n’en reviendra pas (au propre comme au figuré). Cela commence comme bien des opéras « contemporains » (écriture virtuose et agressive) et se poursuit de manière plus subtile et inattendue, mêlant les traditions et décollant vers un ailleurs évoquant les légendes dont Le Dibbouk est la plus célèbre. Sur scène : calmes Endormis choisis dans le public, entourant les plus agités ministre, conseillers et « Voix du monde ». Une belle carte de visite pour l’Académie du festival, dont sont issus la chef Elena Schwartz dirigeant l’excellent ensemble luxembourgeois United Instruments of Lucilin ainsi que trois des quatre non moins impeccables solistes, parmi lesquels la formidable soprano israélienne Gan-ya Ben-gur Akselrod. 
François Lafon 

Aix-en-Provence, Théâtre du Jeu de Paume, 14 juillet (Photo © Patrick Berger / Artcompress)

Les mille Endormis
Tomasz Kumiega (le Premier Ministre), Gan-ya Ben-gur Akselrod (Nourit), David Salsbery Fry (S. chef du Service Général de la Sécurité), Benjamin Alunni (Une Voix du monde : le Ministre de l'Agriculture/un Manifestant/un Cantor
United Instruments of Lucilin
Direction musicale : Elena Schwarz
Mise en scène : Yonatan Levy

mis en ligne le lundi 15 juillet 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.