Lundi 23 novembre 2020
Evanescences et tourbillons
Bouffées de bien-être avec Raphaël Sévère et Paul Montag
On Tour

Selon le proverbe d’un hédoniste anonyme : « Il n’y a pas de mal à se faire du bien. » L’album On Tour de Raphaël Sévère et Paul Montag s’inscrit dans cette optique et procure quelques bouffées de bien-être alors que nous sommes, tel Le Cid, percés « d’une atteinte imprévue aussi bien que mortelle. » Le périple a tout d’un voyage gourmand au tournant du XXème siècle, comme une balade en équilibre entre le jazz (Poulenc) et le klezmer (Weiner), le folkore (Bartok) et les expériences rythmiques (Bernstein). Les airs se succèdent, tantôt vifs, tantôt nostalgiques, passent de l'ironie à l'évanescence, révèlent les tours, détours et contours d’un répertoire fait de ruptures, de contretemps, de langueurs et de tourbillons, que les deux musiciens parcourent avec un enthousiasme qui fait du bien. L’album s’achève en beauté avec deux pièces de Raphaël Sévère lui-même, dont on imagine qu’elles ont pour origine de brillantes improvisations du clarinettiste, et qui confirment, en tout cas, qu’il a pour la musique de Bernstein les yeux de Chimène. 
Gérard Pangon

Lutoslawski : Préludes de danse – Poulenc : Sonate pour clarinette et piano – Weiner : Danse hongroise ; Két tétel – Bartók : Danses populaires roumaines – Bernstein : Sonate pour clarinette et piano – Sévère : Entre les liens I et II
Raphaël Sévère (clarinette), Paul Montag (piano)
1 CD Mirare MIR498
1 h 03 min

mis en ligne le mercredi 20 mai 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.