Mardi 7 juillet 2020
Equilibre et méditation
Masaaki Suzuki dans son paradis
Bach – St Matthew Passion

Il y a trente ans, Masaaki Suzuki fondait le Bach Collegium Japan. Depuis, il a enregistré l’intégrale de la musique chorale de Bach en 55 CD, dont, il y a vingt ans, une première Passion selon Saint Matthieu, caractéristique du style Suzuki, c’est-à-dire ni old school avec un ensemble pléthorique, ni modern style avec une très petite formation. Cette version-ci penche plutôt du côté baroqueux, mais sans excès, avec une atmosphère concentrée, méditative, et une place importante accordée à l’orgue. A l’âge de douze ans, Masaaki Suzuki, né à Kobé, joue déjà de l’orgue avant de travailler aussi le clavecin, en particulier aux Pays Bas avec Ton Koopman, et les premières années de sa carrière sont consacrées à ces deux instruments. Aujourd’hui, revenant à ses premières amours, il a fait construire un orgue pour cet enregistrement, afin de se rapprocher le plus possible de ceux qu’on utilisait au temps de Jean Sébastien Bach. Cet orgue, qu’il tient lui-même, renforce la basse continue, accentue le climat recueilli et marque les différences entre le récit même de la Passion et les commentaires destinés aux fidèles. Pour les solistes, ce pionnier de la musique baroque en Extrême-Orient a fait appel, comme toujours, à des habitués de l’œuvre. Ils sont parfaits.
Gérard Pangon
 

Passion selon Saint Matthieu BWV 244
Benjamin Bruns (ténor), Carolyn Sampson (soprano), Aki Matsui (soprano), Damien Guillon (alto), Clint van der Linde (alto), Makoto Sakurada (ténor), Zachary Wilder (ténor), Christian Immler (basse), Toru Kaku (basse)
Bach Collegium Japan
Direction musicale : Masaaki Suzuki
2 CD Bis 2500 (Outhere)
2 h 43 min

mis en ligne le jeudi 18 juin 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.