Samedi 17 novembre 2018
Embrasement debussyste
Debussy irradié par le Philharmonia avec Pablo Heras-Casado
 
Le même, pas pareil
Le Philharmonia, 64 ans plus tôt…
sous la baguette aussi vive de Guido Cantelli
Debussy 1918-2018

Nouvel opus au sein de cette collection originale initiée par Harmonia Mundi en cette année Debussy — dont plusieurs albums sont déjà remarquables comme celui du pianiste Alexander Melnikov (voir ici) –, avec deux de ses partitions les plus célèbres. Le Prélude à l’après-midi d’un faune et La Mer encadrent les plus rares fragments symphoniques du Martyre de saint Sébastien. Avec une formation depuis longtemps rattachée à l’arbre généalogique de Debussy grâce à son fondateur et producteur Walter Legge, le chef d’orchestre Pablo Heras-Casado bénéficie d’un atout de taille. Sa direction ample et lumineuse embrase La Mer, partition rabâchée pourtant maintes fois sur disque : pour preuve le rythme convulsif et la déflagration détaillée qui emporte l’épique Dialogue du vent et de la mer final. Dans un esprit voisin, le coloris ciselé du lascif Prélude à l’après-midi d’un faune atteint une majesté supérieure avec une telle phalange. Mystère et féérie accompagnent le sombre Martyre de saint Sébastien, où il s’agit d’apprécier le raffinement doloriste de l’écriture, tant pour les bois et les cuivres que les cordes – avec cette retenue et cette pureté de la ligne caractéristiques d’une direction d’orchestre dans la descendance de maestros légendaires qui ont honoré l’œuvre, de Monteux à Cantelli.      
Franck Mallet

Prélude à l'après-midi d'un faune ; Le Martyre de saint Sébastien, fragments symphoniques ; La Mer
Philharmonia Orchestra
Direction musicale : Pablo Heras-Casado
1 CD Harmonia Mundi HMM 902310 (distr. PIAS)
57 min

mis en ligne le lundi 20 août 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.