Mercredi 22 janvier 2020
Elégance française
Toute la beauté du Grand Orgue de la Chapelle Royale de Versailles
Dandrieu - Magnificats

L’école française d’orgue naît au XVIIème siècle avec Couperin et Nicolas Lebègue. Au XVIIIème, Jean-François Dandrieu (1681-1738) en est un des principaux représentants, sans limiter sa production à cet instrument. En 1704, il succède à Nicolas Lebègue à l’orgue de Saint-Merry, et en 1721 devient organiste à la Chapelle de Versailles. Son premier livre d’orgue est publié à titre posthume en 1739, certaines pièces étant des transcriptions parfois légèrement  remaniées d’œuvres pour cordes. Le présent enregistrement ne comprend que des pages originales pour orgue : quatre Magnificats et des pièces isolées de caractères divers : noëls, fugues, un offertoire, une musette, etc. Il s’agit de pages de style largement italien, où se manifeste l’influence de Corelli, mais qui par leur esprit, leur côté souvent solennel et grave, restent très françaises. Elles « traduisent » souvent des textes  religieux, sans pour autant exclure la légèreté et l’élégance. Jean-Baptiste Robin joue sur le Grand Orgue de la Chapelle Royale de Versailles, dont il est, depuis 2010, organiste « par quartier ». Achevé en 1710 et  inauguré en 1711 par François  Couperin, cet orgue a été scrupuleusement reconstitué en 1994 après plusieurs restaurations. Il est sans  équivalent par la finesse, la clarté de ses sonorités.
Marc Vignal

Jean-François Dandrieu : Magnificats et Pièces d’orgue
Jean-Baptiste Robin (organiste)
1 CD Château de Versailles CV 5023
1 h 11 min

mis en ligne le mardi 17 décembre 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.