Mercredi 6 juillet 2022
Effusion dansée
Deux interprètes en osmose avec le répertoire américain contemporain
Vanessa Wagner & Wilhelm Latchoumia

À mi-parcours de leur carrière pianistique, Vanessa Wagner et Wilhelm Latchoumia se retrouvent pour une nouvelle aventure made in USA, après celle d’Amériques de Varèse qui les avait réunis autour d’un programme de transcriptions. À la confluence du ballet et du théâtre musical, la douceur angélique des trois minutes d’Ellis Island (extrait du spectacle du même nom de Meredith Monk en 1981) est le passage secret qui mène au monde à la fois turbulent – Bernstein –, hypnotique – Philip Glass – et jubilatoire – John Adams – de leur album. Moins percussive mais plus fine dans l’art du chant (Mambo et Rumble !) que le remake de Katia et Marielle Labèque (voir ici), leur version des Danses symphoniques de West Side Story ensorcelle littéralement par sa maîtrise des couleurs. Parsemés d’emprunts à ses propres Études pour piano, elles-mêmes dérivées d’ouvrages lyriques – Glass pratique l’autocitation à foison ! –, les Four Movements pour deux pianos furent créés au Festival de piano de la Ruhr en 2008 par Maki Namekawa et Dennis Russell Davies (Live, 2CD Initiativkreis Ruhrgebiet 8553166) ; là encore le duo pianistique varie les atmosphères avec élégance et apporte cette saveur ondoyante et vertigineuse propres au style inimitable de Glass. À la suite de Common tones in simple time (1979) et Grand pianola music (1982), Hallelujah junction renoue en 1998 avec deux pianos en totale effusion lisztienne enchâssés dans des rythmes furieux, successivement décalés (mouvement I),  contradictoires (II) puis réunis en un éreintant boogie-woogie (III). Une « démesure » et « une précision démoniaque » (Vanessa Wagner à propos de Hallelujah junction) qui caractérisent le jeu distingué des deux interprètes, experts à « respirer ensemble » – selon la formule de Wilhem Latchoumia.
Franck Mallet
• En concert le 21/09 à l’Arsenal de Metz et le 13/11 au Tap de Poitiers.

Monk : Ellis Island (1981) - Bernstein : Danses symphoniques de West Side Story (1960) - Glass : Four Movements pour deux pianos (2008) - Adams : Hallelujah junction (1998)
Vanessa Wagner & Wilhem Latchoumia (pianos)
1 CD La Dolce Volta LDV 87
1 h 03 min

mis en ligne le jeudi 19 août 2021

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.