Mardi 15 octobre 2019
Du Bach de surface
Transcriptions pour guitare par Xueifei Yang
Bach Concertos

Côté recyclages, réorchestrations et transcriptions, Bach n’était pas le dernier, et avec la quantité de musique que ses fonctions l’obligeaient à produire, on le comprend. Mais, parfois, son génie arrivait à vivifier des partitions un peu anodines comme le Concerto pour 4 violons de Vivaldi transformé en Concerto pour 4 claviers. Si Bach fait partie des transcripteurs, il compte aussi parmi les plus transcrits, signe, parmi d’autres, que sa musique résiste à l’usure du temps. Lui même, d’ailleurs, n’a pas manqué de se transcrire : le deuxième mouvement du Concerto pour clavier BWV 1056 est ainsi devenu un largo pour hautbois dans la Sinfonia de la Cantate BWV 156, car Bach s’est bien rendu compte de l’intensité et de l’émotion que cet instrument moelleux pouvait apporter. Le moelleux, c’est justement ce qui manque ici, en particulier dans les mouvements lents qui restent à la surface des notes au lieu de nous entraîner dans un vertige des profondeurs. Et la formation qui accompagne la soliste dans les concertos s’avère trop fragile pour en ajouter. Dire que la musique de Bach devient alors insignifiante serait exagéré, mais elle n’acquiert pas de dimension nouvelle comme dans les Play Bach de Jacques Loussier ou les Jazz Sébastien Bach des Swingle Singers.
Gérard Pangon

Concertos BWV 1052, 1042, 1041 ; Prélude en ut BWV 846 (Clavier bien tempéré) ; Sonate BWV 1001 ; Air de la Suite en ré BWV 1068
Xueifei Yang (guitare)
Elias String Quartet
1 CD EMI
1 h 17 min

mis en ligne le mercredi 21 mars 2012

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.