Mardi 19 mars 2019
Douceur, douleur et vocalises
Philippe Jaroussky ressuscite Antonio Caldara
Caldara in Vienna (Forgotten castrats arias)

Comme d’habitude, cet album témoigne des extraordinaires qualités vocales de Philippe Jaroussky. Mais plus encore que d’habitude, il reflète son extrême intelligence musicale, car il en faut pour défendre ces œuvres de Caldara qui, chantées par un autre que lui, risqueraient fort de secréter la monotonie. La conception de ce programme est ainsi un modèle du genre. Première plage : Philippe Jaroussky chante brillamment un air virtuose sur un tempo enlevé avec quelques vocalises qui rappellent son enregistrement des cantates de Vivaldi, qui n’a pas été pour rien dans son ascension, et c’est très bien. Arrive alors une aria de Demofoonte, un opéra de 1733. Les musiciens prennent leur temps, installent une atmosphère de mystère par des ondulations successives où la voix et les instruments se relancent l’un l’autre, et puis vient une note presque surréelle : Philippe Jaroussky la tient, enchaîne et nous emmène ailleurs, dans un univers où la douleur et la douceur rejoignent la poésie. De L’Olimpiade à Temistocle, d’Adriano in Siria à Enone, le miracle se poursuit de plage en plage ; à chaque fois, on est attiré par un passage particulièrement séduisant, orchestral (Emmanuelle Haïm et le Concerto Köln sont parfaits) ou vocal, vif ou tendre. Et l’album s’achève par une mélodie d’Achille in Sciro, la seule qui nécessite des chœurs, idéale pour terminer un album. Déjà fini ? On recommence.
Gérard Pangon

Airs d'opéras de Caldara : L'Olimpiade ; Demofoonte ; La Clemenzia di Tito ; Temistocle ; Scipio nelle Spagne ; Ifigenia in Aulide ; Adriano in Siria ; Lucio Papirio Dittatore ; Enone ; Achille in Sciro
Philippe Jaroussky (contre-ténor)
Concerto Köln, Vocanima Köln
Direction musicale : Emmanuelle Haïm (clavecin)
1 CD Virgin Classics
1 h 08 min

mis en ligne le vendredi 19 novembre 2010

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.