Mardi 19 mars 2019
Divas parfaites, acte 1
Joyce DiDonato fait la Reine à merveille
Drama Queens

Non contente d’être adulée sur scène, Joyce DiDonato enregistre en studio un concert-programme sur le thème des Reines de Tragédie. Tout est superbe et bien huilé. Sont passées en revue des Reines du baroque, et tout est fait pour mettre en valeur le verbe italien et la diva qui le porte, que ce soit dans la sensuelle expressivité (Madre diletta ; Porta, Iphigénie) ou dans la virtuosité la plus folle (Ma quando tornerai ; Handel, Alcina), que ce soit dans des œuvres hyperconnues (Sposa son disprezzata ; Giacomelli, Merope) ou souvent moins (Lasciami piangere; Keiser, Fredegunda). L’accompagnement d’Alan Curtis à la tête d’Il Complesso Barocco est sans reproche. La prise de son est très soignée. Sans grande originalité, la photo de la pochette met en valeur la plastique de la mezzo-soprano colorature. C’est gorgeousEt voici un nouvel album tout beau, tout propre, un récital comme les éditeurs les aiment : le culte de la diva y tient lieu de panacée. Mais Joyce DiDonato rayonne dans ce CD et donne de la chair à cet exercice qui manque si souvent de spontanéité.
Albéric Lagier
PS : L'acte 2 est ici, l'acte 3 est , et le 4 là-bas.

Airs d'opéras de Handel, Monteverdi, Keiser, Porta, Cesti, Giacomelli, et Orlandini
Joyce DiDonato (mezzo-soprano)
Il Complesso Barocco
Direction musicale : Alan Curtis
1 CD Virgin Classics
1 h 17 mn

mis en ligne le lundi 11 février 2013

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.