Vendredi 18 octobre 2019
Des Psaumes du XVIIème en Jam session
Hans Jörg Mammel perd sa voix en route
Jauchzet dem Herren - Les Psaumes de David au XVIIème siècle en Allemagne du Nord

Début XVIIème siècle, les Etats luthériens du nord de l’Allemagne voient se développer une école de chant sacré autour d’organistes réputés, pédagogues et compositeurs influencés par leurs lointains voisins italiens. Les Psaumes de David deviennent un des standards de l’époque – et le resteront plus tard, en Allemagne (Mendelssohn) voire ailleurs (Roussel, Stravinsky, Steve Reich, sans oublier le Rivers of Babylon reggae. Serait-ce pour transposer nos Jam sessions dans les églises que Hans Jörg Mammel et l’Ensemble La Fenice ont conçu ce programme consacré aux Psaumes de David ? L’exercice pourrait être amusant. Il ne l’est pas, et ce n’est d’ailleurs pas le parti pris des interprètes – quoiqu’il en soit, le livret du CD n’en dit mot. Loin de présenter les maîtres du genre, le choix est plutôt élitiste : Buxtehude est bien là, mais les psaumes de Schütz et Sweelinck sont passés à la trappe. A défaut, ce sera l’occasion de découvrir Mathias Weckmann ou Nikolaus Bruhns… La Fenice cultive l’authenticité avec de beaux cornets à bouquin et autres violes ou théorbes. Hans Jörg Mammel fait montre d’un timbre bien adapté à ces Psaumes. Mais sa tendance à faire monter sa voix de tête au prix d’un larynx quelque peu rigide rend l’ensemble caverneux et sans grande agilité, ni grâce. Et cela finit par être pesant.
Albéric Lagier

Œuvres de Buxtehude, Bruhns, Weckman, Sommer, Scheidt, Weiland, Fortsch, Bernhard
Hans Jörg Mammel (ténor)
Ensemble La Fenice
Direction musicale : Jean Tubéry
1 CD Alpha 179
1 h 08 min

mis en ligne le samedi 23 avril 2011

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.