Mardi 15 octobre 2019
Des haricots verts brillants mais lisses
I Fagiolini célèbrent les Vêpres vénitiennes à coups de canon
1612 - Italian Vespers

Pour l'ensemble anglais I Fagiolini (en français Les Haricots Verts), 1612 est une année fondatrice, autant que 1664 pour la bière, quand elle est bue sans tort. Ils inventent pour cela une histoire assez amusante qui débute à la bataille de Lépante – la dernière victoire des Vénitiens contre l’infidèle Turc en 1571 - pour aboutir à Venise voilà 400 ans, pile à la mort de Giovanni Gabrieli et à l'arrivée de Monteverdi dans la cité des Doges, suite à la mort de Vincent 1er, prince mécène de Mantoue. Là sans doute réside l’importance de cette fatale année 1612. Robert Hollingworth (the chief) maîtrise si bien ses vents – ces cornets à bouquin qui reproduisent la voix d’eunuque, ces saqueboutes et autres dulcians, ancêtres du trombone et autres bassons - que ces Vêpres composites aux airs d’Orfeo monteverdiens retentissent à fond, appuyées par le souffle vigoureux de polychœurs (jusqu’à 7) de paggiolini (en français : petits pages) mâles et pulsifs, et surtout par une prise de son flatteuse. Le résultat est monumental et enflammé, militaire et non spirituel (Lepanto, of course), brillant mais sans aspérités. Sous forme de reconstitution d’un cycle liturgique à partir de pas grand-chose, Hollingworth mijote des inédits puissants, bien qu’articles de curiosité. C’est notamment le cas d’un Magnificat de G. Gabrieli entièrement «reconstitué» par la main de l’artiste anglais, qui l’agrémente de coups de canons, et de Psaumes d’un certain Viadana. Leur souvenir ne tenait qu’à un fil, I Fagiolini les ont mis en boîte. Pourquoi pas.
Albéric Lagier

Oeuvres de Viadana, Andrea et Giovanni Gabrieli, Monteverdi, Palestrina, Soriano
I Fagiolini
Direction musicale : Robert Hollingworth
1 CD Decca 478 3506
1 h 19 mn

mis en ligne le samedi 21 juillet 2012

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.