Lundi 23 septembre 2019
Dernier feu sacré
Harnoncourt fragile et puissant pour une ultime Solemnis de Beethoven
Missa Solemnis

Mains derrière le dos, long manteau noir, tête vers le sol en attitude méditative : la couverture du dernier disque de Nikolaus Harnoncourt rappelle à dessein les gravures du dernier Beethoven dans ses promenades dans Vienne. Que le chef soit parti en laissant deux interprétations beethovéniennes (voir ici pour les symphonies 4 et 5) n’a rien d’un hasard, et si l’on croit le texte de présentation, il a même souhaité que cette Solemnis soit son dernier témoignage. Après avoir longtemps hésité, il avait enregistré pour la première fois l’œuvre la plus problématique de Beethoven avec l’Orchestre de Chambre de l’Europe. Ici, s’il retrouve le Chœur Arnold Schönberg, il change d’orchestre et dirige son Concentus Musicus, dont les instruments anciens changent substantiellement l’équilibre avec les voix. Car Harnoncourt croit au texte, son vrai guide : pas un mot qui ne soit pas mis en valeur. Œuvre de « l’échec » et de « l’impossible » (dixit Harnoncourt dans le texte de présentation), cette Missa solemnis ne l’aura jamais été autant, moins monumentale qu’agonique, plus interrogative qu'affirmative, fragile et puissante tout à la fois. Même le choix des solistes semble volontairement souligner la dimension précaire de la partition : si les dames s’en sortent, les voix masculines semblent bien en deçà des (trop importantes) demandes. A moins que, comme le veut Harnoncourt, leur échec relatif ne reflète celui de l’œuvre elle-même…
Pablo Galonce

Missa Solemnis op. 123
Laura Aikin (soprano), Bernarda Fink (alto), Johannes Chum (ténor), Ruben Drole (basse)
Arnold Schoenberg Chor, Concentus Musicus Wien
Direction musicale : Nikolaus Harnoncourt
1 CD Sony 88985313592
1 h 21 min

mis en ligne le mardi 21 juin 2016

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.