Mardi 16 août 2022
Délicieuse légèreté
Avec Céline Frisch au royaume de l’a-gré-able
L'Aimable, une journée avec Louis XV

De la musique aimable, aimablement interprétée ? Double danger de céder à une gracieuseté « pompadour » qui affadirait cette Journée avec Louis XV imaginée par Céline Frisch. Pour mieux secouer la poudre de riz, cette dernière se réclame de l’austère Gustav Leonhardt, qui répétait aux membres de Café Zimmermann, dont elle est la créatrice-claveciniste : « Il faut que cela sonne a-gré-able ». Aimablement agréable donc ce montage de pièces pas toutes immortelles mais toutes succulentes, qui commence par l’évocateur Réveille-matin de François Couperin (1er Livre, 4ème Ordre), et se termine pas un coucher du roi au son des Etoiles de Michel Corrette, après avoir goûté les pas encore coupables (à l’époque) Plaisirs de la chasse de Louis-Claude Daquin, et bien sûr retrouvé cette Aimable selon Pancrace Royer. Pour ajouter à l’amabilité ambiante, Céline Frisch touche une copie de Goujon par Andrea Restelli, propre à « saisir l’auditeur par les rythmes et les timbres », magnifié encore par la prise de son à la fois intime et spectaculaire d’Aline Blondiau.  
François Lafon

Pièces de François Couperin, François d’Agincourt, Pierre Dandrieu, Louis-Claude Daquin, Joseph-Nicolas-Pancrace Royer, Claude-Bénigne Balbastre, Michel Corrette
Céline Frisch (clavecin)
1 CD Alpha Classics Alpha 837 (Outhere)
1 h 12 min

mis en ligne le samedi 25 juin 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.