Jeudi 26 mai 2022
Délice de nymphe sur canapé de Zarzuela
Le Poème Harmonique offre une pastorale aux couleurs espagnoles
Durón – Coronis

Créé en novembre 2019 à Caen, enregistré deux ans plus tard en studio, puis repris en février dernier à Paris (Opéra Comique, voir ici) avec un succès égal, Coronis du Sévillan Durón (1660-1716) appartient à un genre baroque dont s’est fait le champion Vincent Dumestre – qu’on se souvienne de ses mémorables Bourgeois gentilhomme, Cadmus et Hermione (), Phaéton (et ) et Caligula… Certes, Durón n’est peut-être pas le flamboyant Lully, mais ce contemporain de Purcell « compose une pastorale étonnamment épique et brutale où se succèdent triomphes, sacrilèges, incantations, combats célestes, incendies et tremblements de terre » (Dumestre) avec une fièvre et un vrai sens lyrique qui le grandissent, comparé au genre plus modeste de la zarzuela auquel son théâtre lyrique se rattachait jusque-là, avant la création (présumée) de cet ouvrage en 1705. Nous suivons les aventures de la nymphe Coronis – superbe rôle confié à la soprano Ana Quintans qui n’a pas sa pareille pour se lamenter avec délice – entourée d’une solide distribution uniquement féminine (rareté à l’opéra !) : Isabelle Druet (le monstre Triton), Anthéa Pichanick (Ménandre), Victoire Bunel (Sirène), Marielou Jacquard (Apollon), Caroline Meng (Neptune) et Brenda Poupard (Iris), excepté bien sûr le Protée de Cyril Auvity. Proche de l’opéra napolitain et mené tambours (et castagnettes) battants par le chef et son Poème Harmonique au grand complet, cet ouvrage tragicomique est à découvrir.
        Franck Mallet

• En concert « Le Ballet des Jean-Baptiste » le 22/05 à Vitry-sur-Seine (Théâtre Jean Vilar), « Mon Amant de Saint-Jean » le 28/05 à Forbach (Le Carreau), le 20/06 à Paris (Athénée – Théâtre Louis Jouvet) et le 23/06 à Codette (Château d’Hardelot) et le 25/06 à Froville (Festival de musique sacrée et baroque), « Musiques au Louvre » le 2/06 à Paris (Fondation Singer-Polignac), « Les Noces royales de Louis XIV » le 3/07 à Versailles (Chapelle royale), Lamentations de Cavalieri le 13/07 à Sarrebourg (Rencontres musicales de Saint Ulrich) et le 24/07 à Valloire (Festival Valloire Baroque), « Nisi Dominus » le 2/08 à Lessay (Heures Musicales).

Durón : Coronis, zarzuela en Deux journées, sur un livret d'un poète anonyme
Ana Quintans (soprano) Isabelle Druet (mezzo-soprano) Cyril Auvity (ténor) Anthéa Pichanick (contralto), Victoire Bunel (mezzo-soprano), Marielou Jacquard (mezzo-soprano), Caroline Meng (mezzo-soprano), Brenda Poupard (mezzo-soprano), Olivier Fichet (ténor)
Le Poème Harmonique
Direction musicale : Vincent Dumestre
2 CD Alpha-Classics Alpha 788 (distribution Outhere)
1 h 39 min

mis en ligne le mardi 10 mai 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.