Jeudi 17 octobre 2019
Degrés panaméricains
L’Orchestra of the Americas exalte les Amériques de Copland et Chávez
Pan-American Reflections

Roborative et enflammée, la Symphonie n° 3 de Copland, créée par le grand Koussevitzky en 1946, fut défendue par Bernstein, pour ensuite accéder à une certaine notoriété auprès des formations américaines. Moins joyeuse et « populaire » que les célèbres ballets chantant les Appalaches, Billy the Kid et autres Rodeo, elle comprend néanmoins de longs passages pleins d’allégresse – mouvements II et III –, encadrés par des hymnes toniques (I et IV), où percussions et fanfares imposent une gravité inattendue. Sans tenter la grandiloquence, les jeunes instrumentistes de l’Orchestra of the Americas, dont Plácido Domingo est le conseiller, en accentuent la majesté souveraine. La réussite est comparable à la qualité et l’enthousiasme que l’orchestre et son directeur musical Carlos Miguel Prieto prodiguent à la si populaire Symphonie n° 2 de Chávez, où s’entremêlent rythmes mexicains et mélodies indiennes, dans un exaltant chahut polyrythmique.    
Franck Mallet

Copland : Symphonie n° 3 - Chávez : Symphonie n° 2 "Sinfonía india"
The Orchestra of the Americas
Direction musicale : Carlos Miguel Prieto
1 CD Linn CKD 604 (dist. Outhere)
53 min

mis en ligne le vendredi 6 septembre 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.