Dimanche 26 mai 2019
Débordements assumés
Le Quatuor David Oïstrakh, formation récente et déjà de référence
David Oistrakh String Quartet - Tchaikovsky, Shostakovich

Ses trois quatuors ne comptent pas parmi les œuvres les plus réputées de Tchaïkovski, ni les plus jouées. Et à croire Nina Berberova, Tchaïkovski n’avait guère d’appétence pour la musique de chambre… « cacophonique »… « barbare »… Mais, pour satisfaire les goûts de Madame Von Meck, ou par souci de respectabilité, il fallut bien s’adonner au genre et en accuser les traits. Il en résulte des pages on ne peut plus enlevées, et de cette avalanche de pathos, le Quatuor David Oïstrakh fait son miel, franchement slave. Débordements assurés et assumés. Fait d’écriture autant que d’interprétation, le dernier mouvement du quatuor n°2 apparaît comme une transition naturelle vers le plus célèbre des quinze quatuors de Chostakovitch : le n°8. Les deux œuvres se font écho par l’âme, la leur, que les deux auteurs y mettent : « Je me suis dit qu’après ma mort personne sans doute ne composerait d’œuvre à ma mémoire. J’ai donc résolu d’en composer une moi-même… » confesse Chostakovitch. Explosions de lumières et d’humour dans une des périodes les plus sombres de sa vie, tiraillé entre les procès du Comité Central du parti communiste, la ruine de son second mariage et celles de Dresde après le passage tonitruant de la Royal Air Force : ce quatuor est empreint d’une vitalité débridée que les membres du Quatuor David Oïstrakh saisissent à bras le corps. Il faut un réel talent pour faire de ces pathos autre chose qu’une potion indigeste : le jeune quatuor, qu’on jurerait faire partie de longue date du paysage des grandes formations, y parvient.
Albéric Lagier

Tchaïkovski : quatuor à cordes n°2 ; Chostakovitch : quatuor à cordes n°8
Quatuor à cordes David Oïstrakh
1 CD Muso mu-011
1 h 05 min

mis en ligne le samedi 27 août 2016

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.