Mardi 15 octobre 2019
Danses avec la mort
Deux arrangements qui font regretter les originaux
Death and the Maiden - Chamber Symphony in C minor

Avec ces deux chefs d’oeuvre du pessimisme, difficile de faire plus noir que ce programme décidément hanté par la mort. Dans la version pour orchestre à cordes de La Jeune fille et la mort, transcrite par Gustav Mahler*, le premier accord fait pourtant bien moins froid dans le dos que l’original, sans qu'on puisse l'imputer aux excellentes cordes du London Symphony Orchestra. Mais même avec ce jeu sans faille (ou peut-être à cause de lui) l’échappée de Schubert vers l’autre côté prend l'allure d’une gentille balade : dans le deuxième mouvement, l’impitoyable chevauchée de la mort devient un galop, et, dans le finale, l’agonie est transformée en machine à faire briller les cordes. Le Huitième quatuor de Chostakovitch est plus convaincant, en bonne partie grâce à l’arrangement de Rudolf Barchaï (avec la bénédiction du compositeur) qui tire tout le profit de la dimension « orchestrale » en germe dans l’original. Avec des ensembles moins virtuoses que celui-ci, le même Rudolf Barchaï a pourtant mieux mis en évidence la noirceur de la partition que les musiciens de Londres traitent comme une grande machine (voir la danse avec la mort du deuxième mouvement, à la fois impeccable et vidée de son sens) avec cette interprétation irréprochable qui, comme La Jeune fille et la Mort donne furieusement envie de revenir à l’original.
Gérard Pangon
* Légère tromperie sur la marchandise : si Mahler a bien arrangé le deuxième mouvement, sur le reste de la partition il n’a laissé que des « indications » sur un possible arrangement qui est donc à mettre au crédit du musicologue Donald Mitchell et le compositeur David Matthews.

Schubert : Quatuor à cordes en ré mineur n° 14 - Chostakovitch : Quatuor n° 8
LSO String Ensemble
Direction musicale : Roman Simovic
1 SACD LSO Live LSO0786
1 h 06 min

mis en ligne le mercredi 23 mars 2016

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.