Mercredi 16 octobre 2019
Comment l’entendez vous ?
Un étrange parallèle entre Charpentier, Purcell et d’autres encore
L\'Art orphique de Charpentier et Purcell

Musique « orphique » ? Comment l’entendez-vous ? aurait pu dire Claude Maupomé, puisque Littré sous ce terme désigne ce qui est sage et réglé, mais aussi ce qui est relatif aux orgies ou fêtes de Bacchus… Certes, Charpentier a composé une cantate et un opéra de chambre en l’honneur d’Orphée, version sage et réglé, et Frances Purcell a fait publier à titre posthume et à compte d’auteur, avec l’aide d’une Lady Ashton, deux recueils des œuvres vocales de son époux sous le titre d'Orpheus britannicus (1698 et 1702) : c’est là tout le lien de Purcell avec Orphée. Quoi qu’il en soit, ce méli-mélo musicologique amène Chantal Santon-Jeffery (soprano), Violaine Cochard (clavecin) et François Joubert-Caillet (viole) à consacrer un CD complet à la musique orphique de ces deux compositeurs, mais aussi, faute de substance, à Louis Couperin, Sainte-Colombe, Blow, Demachy et Chambonnières. On a des réserves sur le timbre peu expressif et plutôt raide de la soprano, loin de la magie évanescente des Deller, Ledroit, Chance ou Kirby. Dommage car, pour une fois, la diction est parfaite. Et ce programme entre deux eaux, même agrémenté de pièces instrumentales de la génération précédente, finit, hélas, par lasser.
Albéric Lagier

Œuvres vocales de Purcell, Charpentier, Blow - Pièces instrumentales de Louis Couperin, Sainte‐Colombe, Champion de Chambonnières, Demachy
Chantal Santon‐Jeffery (soprano), Violaine Cochard (clavecin), François Joubert‐Caillet (viole de gambe), Thomas Dunford (archiluth) ; Stéphanie‐Marie Degand (violon)
1 CD Agogique AGO019
1 h

mis en ligne le dimanche 1 février 2015

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.