Mardi 15 octobre 2019
Clichés compris
Une vision caricaturale du Porgy and Bess de Gershwin
Porgy and Bess

Désormais considéré comme un opéra à part entière et non plus comme un musical qui se hausse du col, Porgy and Bess subit d’autant plus les contraintes du genre que les ayants-droit de Gershwin ont toujours veillé à ce que qu’aucun metteur en scène ne modernise trop le propos, ni ne le récupère politiquement. Des dépoussiérages réussis ont cependant été présentés, comme celui du tandem José Montalvo-Dominique Hervieux à l’Opéra de Lyon en 2008. Francesca Zambello, à l’Opéra de San Francisco, s’en tient à la tradition et va même au-delà. Elle a beau déplacer l’action dans le temps en parant de containers géants le petit port de pêche de Catfish Row, on retrouve tous les clichés, poussés jusqu’à la caricature : couleurs criardes, chorégraphie racoleuse, folklore bon marché. On s’étonne presque que les chanteurs, fort bons pour la plupart, se prêtent encore à cette vision dépassée du monde afro-américain. Le chef John DeMain, qui avait donné en 1976 (RCA) un des premiers enregistrements intégraux de cet ouvrage composite, à la fois maladroit et extraordinairement pertinent, s’en tient, lui, au bon côté de la tradition. La version Simon Rattle (direction)/Trevor Nunn (mise en scène) de 1989 (DVD EMI) reste largement préférable.
François Lafon

Porgy and Bess
Eric Owens (Porgy), Laquita Mitchell (Bess), Lester Lynch (Crown), Chauncey Packer (Sportin’Life), Karen Slack (Serena), Angel Blue (Clara), Eric Greene (Jack)
Choeurs et Orchestre de l'Opéra de San Francisco
Direction musicale : John DeMain
Mise en scène : Francesca Zambello
Réalisation : Franck Zamacona
2 DVD EuroArts 2059638
3 h 07 min

mis en ligne le samedi 3 mai 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.