Lundi 14 octobre 2019
Cadre mouvant
Un Chevalier à la rose rien moins qu’ inoubliable
Der Rosenkavalier

« Aujourd’hui, j’écris un opéra de Mozart », disait Richard Strauss à propos de son Chevalier à la rose. Au festival de Salzbourg 2014 (150ème anniversaire de la naissance du compositeur) le metteur en scène Harry Kupfer, revenu de ses Wagner iconoclastes des années 1980, promène, vidéo aidant, la Maréchale et son Chevalier dans la Vienne de Strauss, du Kunsthistorischesmuseum au Prater. C’est esthétique, distrayant et rétablit en le déplaçant le côté pastiche qui fait le sel de l’ouvrage. Dans ce cadre mouvant, les personnages, classiquement traités, font « comme d’habitude », un peu mieux même, Kupfer restant un maître dans l’art d’éveiller l’acteur chez le chanteur : il empêche par exemple le Baron Ochs de jouer « au public » et d’en rajouter dans la balourdise. C’est probablement cet aspect débonbonviennoisisé dont le chef Franz Welser-Möst a cherché un équivalent : le Philharmonique de Vienne prodigue ses douceurs sonores mais chaloupe moins que sous d’autres baguettes. Ce serait plus convaincant s’il ne saturait l’espace et n’écrasait les voix, lesquelles – hormis celle, particulièrement melliflue, de la Maréchale (la Bulgare Krassimira Stoyanova) – ne sont pas à toute épreuve et auraient besoin d’être plus choyées.
François Lafon

Le Chevalier à la rose
Krassimira Stoyanova (La Maréchale), Günther Groissböck (Le Baron Ochs), Sophie Koch (Octavian), Adrian Eröd (Faninal), Mojca Erdmann (Sophie), Silvana Dussmann (Marianne Leitmetzerin), Rudolf Schasching (Valzacchi), Wiebke Lehmkuhl (Annina), Stefan Pop (Un Chanteur)
Choeur de l'Opéra de Vienne, Orchestre Philharmonique de Vienne
Direction musicale : Franz Welser-Möst
Mise en scène : Harry Kupfer
Réalisation : Brian Large
2 DVD Unitel Classica 719308
3 h 35 min

mis en ligne le samedi 28 février 2015

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.