Mercredi 24 avril 2019
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Simon Ghraichy, Paganini au piano
samedi 16 avril 2016 à 01h10

Dans l’étonnante salle IIIème République façon Versailles du Théâtre du Garde-chasse des Lilas, récital du jeune pianiste Simon Ghraichy. Public de connaisseurs, assez nombreux, pour ce Libano-Mexico-Français, élève de Michel Béroff et Daria Hovora au Conservatoire de Paris, invité ailleurs beaucoup plus qu’ici et qui fera ses grands débuts parisiens en avril 2017 au Théâtre des Champs-Elysées dans un programme « Liszt et les Amériques ». Très grand, tignasse noire, veste rouge vif, un air de Paganini pianiste et un répertoire à l’avenant : Liszt (Sonnet de Pétrarque n°104 des Années de Pèlerinage), Beethoven (Sonate « au clair de lune », Allegretto de la 7ème Symphonie transcrit par … Liszt), Villa-Lobos, Schumann (Kreisleriana). Un tempérament électrique et éclectique, davantage chez lui dans l’invention permanente de Liszt que dans le développement beethovénien, et qui trouve son point d’équilibre dans des Kreisleriana sans garde-fous, plus hoffmannesques encore (c’est le sujet) que dans l’enregistrement - avec une non moins inhabituelle Sonate de Liszt - paru la saison dernière chez Challenge.

François Lafon

Théâtre du Garde-chasse, Les Lilas, 15 avril Photo © DR

 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009