Vendredi 7 août 2020
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Pierre Henry, interdit d'interdire
jeudi 5 octobre 2017 à 09h46
Edité par la Cité de la Musique : Pierre Henry, le son, la nuit, entretiens avec Franck Mallet. Un demi-siècle de création transgenres (musicaux, mais pas seulement) et transgénérationnelle, au fil d’entretiens impromptus ou officiels (Les Inrockuptibles, Artpress), réalisés de 1995 à 2016, un an avant la mort du musicien-performer-inventeur. Des témoignages précieux : Pierre Henry ne verse jamais dans le jargon musique contemporaine, et Franck Mallet se garde bien de l’y pousser, tout en le conduisant en souplesse sur des chemins escarpés. Aucune démagogie non plus : ce n’est pas parce que Jean-Michel Jarre a décrété en guise de requiem qu’il était « le grand-père de tous les DJ du monde » que le sujet, vaste et complexe, n’est pas traité avec toute la tenue requise. Omniprésent sur la scène médiatique, inventeur de sons inattendus, animateur de lieux et organisateur d’événements qui ne l’étaient pas moins, l’auteur de Variations pour une porte et un soupir était resté un artisan, jamais aussi heureux, à la fin de sa vie, que lorsqu’il transformait pour une soixantaine de happy-few sa maison parisienne en auditorium-labyrinthe, voire en orchestre éclaté, où sa « musique concrète » trouvait sa juste mesure. Obligatoire frustration : ni les disques, ni les films (répertoriés en annexe) et récits ne remplacent – encore moins qu’ailleurs – le « j’y étais ».  Et Dieu (titre d’une œuvre monstre de Pierre Henry, d’après Victor Hugo) sait si l’on a eu des occasions de le dire et de le ressentir, au-delà des illustres jerks électroniques de la Messe pour le temps présent (chorégraphie Maurice Béjart), maintes fois remixés, y compris par le maître lui-même, et qui font de lui – seul et culte – le patriarche de l’ « interdit d’interdire » en musique.
François Lafon

Pierre Henry, le son, la nuit, entretiens avec Franck Mallet, Editions Cité de la musique, Philharmonie de Paris, collection « La Rue musicale », 160 p. 13, 90 euros
Dans le cadre de la Nuit blanche, samedi 7 octobre : Une Nuit, une Vie, hommage à Pierre Henry, Cité de la musique (salle des concerts), Paris, de 20h30 à 6h30 du matin

 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009