Samedi 8 août 2020
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Maria by Callas, équation réversible
vendredi 15 septembre 2017 à 08h59
Ouverture, à la Seine Musicale de l’Ile Seguin, de l’exposition Maria by Callas, quarante années jour pour jour après la disparition de la diva. Que dire, que montrer, que faire entendre qui n’ait été dit, montré, entendu ? A l’exemple de Warner Classics, lequel remastérise à cette occasion les enregistrements live après avoir rajeuni les disques de studio, le vidéaste, callassophile convaincu et commissaire de l’exposition Tom Volf parie sur la technique : immersion audiovisuelle, forêt d’écrans, « cloches de sons » sous lesquelles on entend, entre autres, la soprano barytoner Rigoletto lors de ses master-classes à la Juilliard School, « salle 360 » – acmé du parcours selon Volf – nous plaçant dans l’œil d’un cyclone de sons et d’images. Mais quoi de nouveau dans cette rétrospective où l’on retrouve nombre de documents connus ? Des extraits filmés (une Butterfly inespérée), des interviews, coupures de presse, programmes, objets personnels (sa "Sainte Famille", petit tableau qui ne la quittait jamais) recueillis auprès de ceux qui ont connu Callas à la ville comme à la scène. Callas by Maria autant que Maria by Callas alors ? C’est le paradoxe de cette exposition à l’image de La Seine Musicale, généraliste et haut de gamme au risque de ne pas trouver sa voie. Autre paradoxe : au lieu de rapprocher de nous ces sons et ces images d’un autre temps et d’une qualité technique aléatoire, ces prouesses technologiques ont pour effet de les rendre plus insaisissables, plus abstraits presque (donc plus attirants peut-être). Déjà auteur d’un très illustré Maria by Callas (Assouline) et éditeur des Mémoires inachevés (et inédits) de l’artiste (Fayard), Volf promet pour octobre un Callas confidentiel (La Martinière) et pour Noël un documentaire (vu au dernier festival de Cannes) n’utilisant – c’est promis – aucun contenu figurant dans l’exposition. Contrairement à ce que l’on pouvait penser,la callasso-archéologie semble encore avoir de beaux jours devant elle. 
François Lafon

Exposition Maria by Callas, La Seine Musicale, Ile Seguin, Boulogne-Billancourt, du 16 septembre au 14 décembre (Photo © DR)

 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009