Mardi 15 octobre 2019
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Les Victoires dans l’océan
jeudi 25 février 2016 à 12h08

Le 19 juin prochain à la Maison de la Radio, vente aux enchères de 5000 disques vinyle issus de la discothèque de Radio France, installée boulevard Ney à Paris (4000 m2, 47 employés, 1,5 million de disques, toutes les émissions depuis les origines, milliers de partitions, livres, revues, etc). But de l’opération : numériser l’ensemble du fonds, dont seulement 20% est aujourd’hui scanné. Un océan dans lequel vont plonger les Victoires de la musique classique 2016, diffusées hier 24 février depuis la Halle aux Grains de Toulouse sur France 3 et France Musique. Pour l’éternité - si tant est que le support numérique soit aussi pérenne que le support physique – on (mais qui ?) pourra une fois de plus constater que contenu classique et cadre de variétés ne font que se ringardiser mutuellement. Les Victoires pas classiques, diffusées le 12 février, n’ont, cela dit, pas davantage convaincu. Serait-ce que la vieille Europe ne soit définitivement pas douée pour ces fêtes auto-promotionnelles venues du Nouveau Monde ? Au moins, dans le rôle de l’ancêtre à vénérer, Johnny Hallyday a-t-il été mieux traité que Menahem Pressler, pianiste éminent du Beaux Arts Trio devenu le « Mozart Trio » dans la bouche de la présentatrice Claire Chazal.

François Lafon

Photo : Menahem Pressler © DR

 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009