Lundi 15 octobre 2018
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Les costumes du pouvoir à Moulins
lundi 29 avril 2013 à 21h10

Quel rapport entre Boris Godounov, l’opéra de Moussorgski, et La Reine Margot, le film de Patrice Chéreau ? Entre Rigoletto, de Giuseppe Verdi, et Le Cinquième élément, de Luc Besson ? Le pouvoir, la soif de pouvoir. Costumer le pouvoir, tel est le titre de l’exposition visible jusqu’au 20 mai au Centre National du Costume de Scène de Moulins qui, depuis 2006, fait revivre les costumes d’opéras et de théâtre à travers de magnifiques scénographies. Des vitrines en clair-obscur pour mettre en valeur les costumes, des extraits vidéo pour restituer les ambiances, des posters habilement pédagogiques pour raconter le contexte, voilà qui entraîne le promeneur dans une démarche passionnante : parcourir au gré de ses envies la frontière qui sépare les deux univers indissociables d’un spectacle. Côté pile, la préparation, l’invention, la création ; côté face, la représentation, son atmosphère, sa magie. Cette façon de mettre en parallèle l’infini des heures passées à travailler dans l’ombre et la fugacité du passage d’un spectacle en pleine lumière en dit long sur l’aventure du théâtre, du cinéma et de l’opéra, sans jamais écraser par quelque explication pédante le plaisir de l’’œil et de l’oreille : voir rassemblés dans une même vitrine les costumes du célèbre Atys mis en scène par Villégier ou les robes superbes des Adieux à la Reine, le film de Benoît Jacquot, crée un émotion indicible.

Gérard Pangon

Centre National du Costume de Scène – Quartier Villars – Moulin sur Allier. Tous les jours de 10 h - 18 h. www.cncs.fr Photo : La vitrine des Adieux à la Reine © CNCS