Samedi 8 août 2020
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Et s'il n'en reste qu'un, ce sera Alagna
mercredi 23 décembre 2015 à 19h35

Vous le cherchez New York, il est à Orange ; vous le poursuivez à Paris, il se balade à Syracuse à Marseille à Fez ou à Münich, bref Roberto Alagna est nulle part et partout à la fois, capable d’enchaîner Madame Butterfly, La Marseillaise, Faust, Bambino, Werther, Luis Mariano, La Juive, la Sicile, Cyrano de Bergerac, Marius et Fanny ou Paillasse. Mais comme il a le cœur sur la main et la sensibilité à fleur de peau, il ne raterait pas l’occasion de chanter Noël, toujours avec ce talent et cette conviction qui emportent les foules. Noël, son nouveau CD rassemble donc les tubes du genre, de Douce nuit à Petit Papa Noël en passant par Minuit chrétiens, mais compile aussi quelques tubes sacrés, (Ave Maria de Schubert et de Gounod, Panis Angelicus de Saint-Saëns et de Franck…), et donne l’occasion au ténor prodigieux de chanter ses propres compositions. En prime, un DVD bonus qui reprend Mediterraneo, le spectacle donné au Festival de musiques sacrées de Fez en compagnie des musiciens de The Khoury Project, histoire pour Roberto Alagna d’ajouter une nouvelle corde à son arc en chantant des mélodies arabo-andalouses. Et tout ça en prélude à la soirée télévisée dont il est le héros !! Parmi tous les ténors du monde, s’il n’en reste qu’un, ce sera lui, bien sûr.

Gérard Pangon

CD et DVD Deutsche Grammophon. 24 décembre à 20h55 : Soirée spéciale sur France 3

 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009