Vendredi 7 août 2020
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Elektra, Chéreau, dernière
vendredi 31 janvier 2014 à 01h50

Nouveau chapitre, au Théâtre de la Ville, de l’hommage du milieu théâtral à Patrice Chéreau avec la projection d’Elektra de Richard Strauss (festival d’Aix-en-Provence 2013 - voir ici). Deux séances : matinée grand public, soirée VIP. Rien à voir avec la captation diffusée à chaud par Arte Live Web. Filmage au petit point, plusieurs mois de montage par le cinéaste Stéphane Medge, collaborateur de longue date de Chéreau. Impression d’entrer dans le spectacle, de découvrir le grain d’un tableau dont on n’avait eu, à la scène, qu’une vision globale. Visage à la fois jeune et marqué, regard au laser (très proche de celui de Chéreau) d’Evelyn Herlitzius (Elektra), plans superbes sur un bras accusateur ou abandonné, sur une main passant un poignard comme un relais, sur les servantes réagissant à la violence des maîtres. Aux saluts, acclamations des deux côtés de l’écran. Mais au Grand Théâtre de Provence, on ne savait pas que Chéreau venait saluer pour la dernière fois, et que cette Elektra d’anthologie serait son chant du cygne.

François Lafon

Diffusion sur Arte le 16 mars. Parution ultérieure en DVD et Blu-ray Photo © DR

 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009