Samedi 8 août 2020
Le cabinet de curiosités par François Lafon
Académie 2 : Aix, banque et jeunes talents
vendredi 2 décembre 2016 à 16h24
A l’Amphithéâtre de la Cité de la Musique, concert annuel de lauréats HSBC (la banque) de l’Académie du festival d’Aix-en-Provence. Des lauréats qui ont fait leurs preuves : le ténor britannique Rupert Charlesworth (promotion 2011) et la pianiste chef de chant française Edwige Herchenroder (promotion 2013) ont enregistré en 2014 pour Zig-Zag Territoires le même programme de Nocturnes en trois langues, de Schubert à Liszt (allemand), de Fauré à Lili Boulanger (français), de Bax à Britten (anglais). Des nocturnes rien moins que soporifiques (moins que sur le disque en tout cas), où l’heure exquise selon Fauré et Verlaine est ennuagée par la Terre rigide (Rigid land) de Britten et Auden (« Car désormais mes rêves de toi ne peuvent plus du tout se référer à toi »). Diction expressive, musicalité consommée, timbre et technique typiquement anglais (de Peter Pears à Ian Bostridge) pour le chanteur, mimétisme en même temps qu’art de donner la réplique pour la pianiste : on n’attend d’eux maintenant des programmes, sinon diurnes, du moins plus contrastés. De bons ambassadeurs en tout cas de cette Académie créée par Stéphane Lissner en 1998 parallèlement au festival, soutenue depuis dix ans par la banque HSBC, laquelle fournit à quelques éléments particulièrement prometteurs les moyens de démarrer dans la carrière. En 2016, palmarès international (pour la France : le baryton Guillaume Andrieux, le pianiste Florian Caroubi, le Quatuor Arod), en tournée tout au long de la saison.

François Lafon

Photo : Guillaume Andrieux © DR
 

Le cabinet de curiosités
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009