Dimanche 26 mai 2019
Concerts & dépendances
Un Arsène Lupin dans l'orchestre
mercredi 25 novembre 2009 à 14h50

560 000 Livres Sterlings (620 000 euros) : c'est la somme qu'en quatre ans d'activité, le directeur financier de l'Orchestre Philharmonique de Londres, un Australien de trente-cinq ans nommé Cameron Poole, a détourné à son profit. Son épouse, membre actif du Parti Conservateur et candidate aux prochaines élections, l'avait fait engager comme trésorier de la chorale de la Christ Church de Gipsy Hill, mais aucune plainte n'a été déposée de ce côté. L'affaire fait un certain bruit en Angleterre, d'autant que l'administrateur en question avait des allures de play-boy et menait grand train (on comprend maintenant d'où venaient ses ressources). En général, les Arsène Lupin modernes opèrent dans la finance (Jérôme Kerviel) ou le convoi de fonds (Toni Musulin), quand ils ne travaillent pas à l'ancienne, tels les orfèvres (en la matière) qui ont récemment braqué la joaillerie Chaumet. Tous font un tabac sur Internet. Qu'en sera-t-il de Cameron Poole ?