Dimanche 25 août 2019
Concerts & dépendances
Schubert, deux heures sans campagne
mercredi 18 avril 2012 à 10h55

Schubertiade, dans le théâtre pompéien-1830 du Conservatoire d’art dramatique de Paris. Lieu historique, à l’acoustique unique, rendu depuis 2005 à la musique grâce à l’excellente série Les Pianissimes. Trois produits du Conservatoire (celui de musique) de vingt-deux à vingt-cinq ans, déjà bardés de prix internationaux. Adam Laloum, suivi par les pianomaniaques de la Folle Journée à La Roque-d’Anthéron, maîtrise les sublimes errances de la 18ème Sonate (sol majeur), avec ce petit quelque chose en plus qui annonce les grands interprètes. Avec Mi-Sa Yang (violon) et Victor Julien-Lafferière (violoncelle) : 2ème Trio op. 100 (celui de Barry Lindon). Etat de grâce, standing ovation. Verre-cacahuètes offert après le concert (signature des Pianissimes). « Qui aura-t-on à la Culture ? » demande un décideur. Depuis deux heures, la campagne paraissait si loin…

François Lafon

www.lespianissimes.com