Mardi 27 octobre 2020
Concerts & dépendances
Louvre : Marie-Elisabeth Hecker, chambriste exemplaire
vendredi 24 mai 2019 à 23h37
Cycle "30 ans de musique" à l’Auditorium du Louvre : carte blanche à la violoncelliste allemande Marie-Elisabeth Hecker. Quatre concerts en quatre jours, avec quatuor à cordes, avec piano et violon, avec piano (son époux Martin Helmchen) et même sans elle (Helmchen seul). Avant dernière soirée : Haydn, Brahms et Schumann avec le pianiste italien Gabriele Carcano (élève d’Aldo Ciccolini et de Nicholas Angelich au CNSM de Paris) et le jeune (vingt-trois ans) et multi-primé violoniste américain Stephen Waars. Un siècle de musique en une heure et demie, de l’équilibre classique selon Haydn (Trio n° 42 - 1796) jusqu’au concentré d’idées brahmsien (Trio n° 3 - 1886), en s’arrêtant sur la fièvre romantique schumanienne (Trio n°1 - 1847). Légère frustration pour les fans du "son Hecker", soyeux et opulent : en chambriste exemplaire, la lauréate du Prix Rostropovitch 2005 ne se met jamais en avant. Comme ses partenaires en font autant, les trois univers sonores ressortent d’autant mieux : « Tous pour un, un pour tous » pour Haydn le maître des surprises, conversation secrète pour Schumann le littéraire, tout un orchestre dans un trio chez Brahms. Et quelle maîtrise, rythmique, dynamique, spatiale ! Vrai bis : le Scherzo du Schumann, « Animé mais pas trop rapide », où les deux archets ne s'en livrent pas moins à une fascinante joute  oratoire arbitrée par le piano. Comme pour emporter la magie de la soirée…
François Lafon 

Auditorium du  Musée du Louvre, 24 mai (Photo © DR)

 

Concerts & dépendances
 
Anciens sujets par thème
 

Anciens sujets par date
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009