Lundi 17 juin 2019
Bergamasque debussyste
Le piano voluptueux dans les moindres nuances de Jonas Vitaud
Debussy, jeunes années

Entre nouveautés – pas toutes indispensables – et rééditions paru en cette année anniversaire, ce double album mené par le pianiste Jonas Vitaud fait figure d’exception. Un « Debussy, jeunes années » qui passe par le piano, seul ou à quatre mains, la mélodie et l’orchestre. Étonnante combinaison baroque, russe et romantique de la Suite Bergamasque : un parfum éminemment debussyste dont l’interprète dose avec maestria les ingrédients. Plus encore, sa propre transcription pour piano seul de cette si évanescente partition pensée pour l’orchestre qu’est le Prélude à l’après-midi d’une faune subjugue littéralement. Un piano voluptueux dans les moindres nuances, qui étreint aussi passionnément les voix : admirable rondeur charnelle de Karine Deshayes pour les Trois chansons de Bilitis et douceur lunaire pour le ténor Sébastien Droy, dans les Ariettes oubliées. Rythme ondoyant (En bateau) ou pointé (Menuet), ivresse légère (Cortège) ou virtuosité de la valse (Ballet) : le quatre mains de la Petite Suite jubile avec Jonas Vitaud et Rousten Saïtkoulov. Malaimée, la Fantaisie pour piano et orchestre ? Pas le moins du monde avec un tel musicien associé au Secession Orchestra de Clément Mao-Takacs…            
Franck Mallet

Suite Bergamasque ; Mazurka ; Images oubliées ; Arabesque n° 2 ; Fantaisie pour piano et orchestre ; Petite Suite à quatre mains ; Ariettes oubliées ; Trois chansons de Bilitis - Debussy/Vitaud : Prélude à l'après-midi d'un faune
Jonas Vitaud (piano), Karine Deshayes (mezzo), Sébastien Droy (ténor), Roustem Saïtkoulov (piano)
Secession Orchestra
Direction musicale : Clément Mao-Takacs
1 CD Mirare MIR 392
1 h 49 min

mis en ligne le jeudi 27 décembre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.