Mardi 18 septembre 2018
Beau mais un peu passe-partout
Johann Simon Mayr, petit maître, petites œuvres
Miserere

Né en Bavière, Johann Simon Mayr (1763-1845) se rend à Venise, où débute sa carrière dans l’opéra, et en 1802 s’installe définitivement comme maître de chapelle à Bergame, où il a comme élève Donizetti, né dans cette ville. Il italianise ses prénoms (Giovanni Simone). En 1805 est  donné son opéra L’amore conjugale, d’après le livret de Bouilly à l’origine également, la même année, du Fidelio de Beethoven, et en 1809, il publie une brochure sur Haydn, tout juste disparu.  Pour favoriser la diffusion du répertoire allemand, il créée en 1822 à Bergame une Société Philharmonique. Il est avec Paer le principal représentant de l’opéra italien entre Cimarosa et Paisiello d’une part, Rossini de l’autre, mais contrairement à Paer et à son contemporain Cherubini, il ne travaille pas à Paris. Plusieurs œuvres de lui, dont une cantate sur la mort de Beethoven, pour le reste surtout d’église, ont paru ces dernier temps chez Naxos et d’autres. Elles n’ont pas toutes le même intérêt. Le Miserere en sol mineur (dix sections) de 1803 et les Litaniae Luretanae (onze minutes) de 1800 environ ne dépassent pas une honnête moyenne. Le Miserere fait très brièvement allusion, à la fin de l’Asperge me à l‘air de Sarastro « O Isis und Osiris » de la Flûte enchantée, et au début du Docebo à celui de Leporello ouvrant Don Giovanni. Une oreille exercée identifiera ces passages. Elle entendra aussi d’assez belles interventions instrumentales, mais peu de choses retiennent vraiment l’attention. Mieux vaut se tourner vers la Messe en ut de 1826 et le Stabat Mater de 1803, chez Carus.
Marc Vignal

Johann Simon Mayr : Miserere ; Litaniae Lauretanae
Solistes, Membres du chœur de l’Opéra d’Etat de Bavière, Chœur Simon Mayr, Concerto de Bassus, I Virtuosi Italiani
Direction musicale : Frank Hauk
1 CD Naxos 8.573782
58 min

mis en ligne le lundi 21 mai 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.