Vendredi 17 août 2018
À l'épreuve du temps ?
Une musique déjà vieillie, malgré des interprètes aguerris
Sinuous Voices

Quelles furent les réactions du public lorsqu’il assista aux créations d’Ondrej Adamek, né en 1979, enregistrées ici sur CD pour la première fois par l’Ensemble Orchestral Contemporain de Daniel Kawka ? Car à l’exemple des voix en français et en japonais enregistrées et remontées en studio, associées à l’orchestre de Ça tourne ça bloque (Festival Agora, Paris, en 2008), on perçoit plutôt un jeu pour l’oreille à vocation radiophonique. L’auditeur résistera mieux à Conséquences particulièrement blanches ou noires (Biennale Musiques en Scène, Lyon, en 2016), où le rythme mystérieux et gymnasial d’inspiration et d’expiration de l’« Airmachine » – un aspirateur détourné – amuse, certes de façon un brin potache. Fine transposition à l’orchestre, le parlé, chanté, chuchoté, tremblé ou crié de la voix de Sinuous Voices demeure sans conteste la pièce la plus réussie de cet album, et aussi l’une des premières (2004) de l’ancien pensionnaire de la Villa Médicis – dont l’opéra 7 Stones sera créé au Festival d’Aix, en juillet prochain. À suivre ?
Franck Mallet

Ondrej Adamek : Sinuous Voices ; Conséquences particulièrement blanches ou noires ; Ça tourne ça bloque
Ensemble Orchestral Contemporain (EOC)
Direction musicale : Daniel Kawka, Ondrej Adamek
1 CD Æon AECD 1658 (Outhere Music)
56 min

mis en ligne le dimanche 4 mars 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.